acoustique & aménagement de bureau
isolation acoustique de bureau

Comment intégrer l’isolation acoustique dans l’aménagement de vos bureaux ?

On n’imagine pas à quel point le bruit peut nuire à la qualité du travail et à la santé des salariés. Stress, fatigue, irritabilité, maux de tête… Bon nombre d’études portant sur l’acoustique au travail, montrent qu’au-delà d’un certain seuil, les nuisances sonores affectent non seulement la santé physique et psychologique des employés, mais aussi et par conséquent la qualité de vie au travail et la productivité. Heureusement, Il existe des solutions pour optimiser l’isolation acoustique de vos bureaux tout en préservant l’équilibre entre zones de travail intimistes et zones ouvertes propices au travail collaboratif.

 

Que dit le droit du travail à propos des nuisances sonores ?

échelle nuisances sonores

Échelle du bruit exprimée endB

Le code du travail fixe le seuil maximal d’exposition sonore à 85 décibels, au-delà, le niveau de bruit pourrait affecter la santé des travailleurs.

Si vos locaux professionnels sont mal insonorisés et exposent vos employés à un niveau sonore qui dépasse le seuil autorisé, l’article R4213-5 du Code du travailstipule que les locaux doivent être réaménagés en vue de :
– Réduire la réverbération du bruit sur les parois de ces locaux lorsque cette réverbération occasionne une augmentation notable du niveau d’exposition des travailleurs,
– Limiter la propagation du bruit vers les autres locaux occupés par des travailleurs.

Or à y regarder de plus près, les environnements de travail qui dépassent les 85 dB correspondent davantage à des locaux industriels dont le niveau sonore est bien plus élevé que dans des bureaux ordinaires dont le niveau sonore se situe plutôt entre 30 et 50 dB.

 

Quels sont les types de nuisances sonores ?

les types de nuisance sonores

Les nuisances sonores provenant de l’extérieur

Ce type de nuisance dépend directement de la conception du bâtiment.
Si vous décidez d’aménager vos locaux dans un bâtiment ancien et/ou mal isolé et que vous ne pouvez pas intervenir sur la structure de l’immeuble, vous pouvez néanmoins atténuer le niveau sonore extérieur en installant des fenêtres à double vitrage.

Les nuisances sonores intérieures

Généralement, les nuisances sonores qui créent le plus de désagréments proviennent de l’intérieur même des bureaux, les sons étant généralement compris entre 30 et 50 dB.
Elles se caractérisent par :
– Une forte proportion d’équipements bruyants (ex : photocopieurs, imprimantes, ordinateurs…) ou d’installation d’aménagements (climatisation, ventilation, chauffage…), qui augmentent de fait le niveau de bruit ambiant,
– Une forte concentration de personnes dans une même zone de travail (généralement les open space, les halls d’accueil, les salles de réunion…).
Ces sons généralement situés sur des fréquences graves, dépassent les cloisons et murs non isolés et de fait, se propagent beaucoup plus facilement à l’intérieur des locaux.

 

Comment réduire le bruit dans vos espaces de travail ?

Véritable enjeu de santé publique, l’optimisation acoustique des bureaux permet d’assurer aux travailleurs une exposition minimale aux nuisances sonores au sein de leur environnement de travail. En cela, les employeurs ont une réelle responsabilité auprès de leurs employés dans l’aménagement des locaux professionnels.
Pour renforcer le bien-être des salariés et améliorer leur productivité, plusieurs pistes peuvent être envisagées en matière d’isolation phonique,

Dès la conception des espaces de travail

Si vous envisagez d’aménager vos bureaux dans de nouveaux locaux ou que vous désirez réorganiser vos locaux actuels, la meilleure solution consiste à anticiper l’optimisation acoustique en :

  • Disposant les différents espaces de travail (salle de pause, salle de réunion, bureaux individuels, open space…) de manière à limiter la propagation des bruits. Pour cela n’hésitez pas à vous appuyer sur les conseils de notre bureau d’étude K.R.E. Concept. Quelques exemples :
    • Aménagez des espaces dédiés aux appels téléphoniques (phone box) séparés desbureaux et veillez à bien les insonoriser.
    • Prévoyez des zones particulièrement silencieuses pour les dédier aux tâches qui demandent une intense concentration.
  • Utilisant des matériaux et équipements isolants : moquette, revêtements de sol absorbants les sons, double-vitrage, panneaux acoustiques muraux…
  • Séparant les espaces par des matériaux qui optimisent à la fois isolation phonique et isolation thermique : cloison amovible, dalle faux plafond acoustique, panneauet cloison acoustique bureau… à vous de choisir les matériaux les plus adaptés en fonction des zones à couvrir.

aménagement acoustique de bureauaménagement acoustique bureau

Au quotidien

Il est toujours utile de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs à l’importance des nuisances sonores et ce, même si vous faites le nécessaire pour les réduire au maximum. N’hésitez pas à les informer et incitez-les adopter des comportements qui limitent le volume des sons qu’ils émettent, essentiellement lors des conversations.
Par ailleurs, vous pouvez diminuer le bruit de la ventilation et du chauffage en optimisant les réglages.

 

Quels matériaux utiliser ?

Bien concevoir la répartition des espaces ne doit pas vous dispenser de réfléchir à des solutions permettant de réduire le plus possible leur niveau sonore.
Pour cela, il suffit de choisir les matériaux qui s’adaptent le mieux au type d’isolation que vous recherchez. Chez KRE Concept, nos experts sauront vous conseiller pour le choix de vos différents matériaux, parmi lesquels :

  • Des isolants minéraux comme la laine de roche, la laine de verre,
  • Des isolants végétaux comme le liège, la laine de bois, les fibres de bois ou encore les textiles recyclés,
  • Une combinaison de différents isolants pour les cloisons amovibles et les faux plafonds
  • Des vitrages simples à isolation phonique renforcée ou du double-vitrage

 

Comment utiliser les cloisons acoustiques amovibles ?

Pour assurer un environnement de travail à la fois serein et convivial, il est nécessaire de proposer des endroits parfaitement silencieux tout en préservant des zones où la circulation sonore n’est pas totalement bloquée. Pour cela, il convient de moduler vos espaces en fonction des ambiances que vous souhaitez obtenir dans chaque zone. Vous pouvez opter pour des ouvertures visuelles avec des baies vitrées pour garder un lien entre un bureau fermé et les espaces communs. Vous pouvez également utiliser des cloisons absorbantes pour créer des îlots de tranquillité au sein d’un grand plateau de travail.
Tout est envisageable et dépend essentiellement du style de management que vous souhaitez adopter. Là encore, nos concepteurs KRE sont à votre disposition pour étudier vos attentes en termes d’isolation acoustique dans le cadre d’une étude globale de vos aménagements de bureaux.

 

Quelques-unes de nos réalisations

Rénovation complète d’un plateau de bureaux de 720 m2

Rénovation complète d’un plateau de bureaux de 720 m2 Rénovation complète d’un plateau de bureaux de 720 m2

ADL Performance

ADL performance rénovation acoustique bureauxADL performance rénovation acoustique bureaux

rénovation bureau isolation acoustique

BAW

aménagement isolation acoustique BAWaménagement isolation acoustique BAW

01 43 97 67 90